Bibliothèque Marie-Claire-Blais

Fermée temporairement

Réouverture des bibliothèques municipales

La bibliothèque sera fermée au cours des prochains jours afin de préparer la réouverture.

En savoir plus

Coordonnées

1601, chemin de la Canardière
Québec (Québec)
G1J 2E1
Téléphone : 418 641-6793
Courriel : courrier@bibliothequedequebec.qc.ca

Carte interactive Google Maps

  • WiFi Gratuit
  • Endroit accessible aux personnes à mobilité restreinte

Comment se rendre

  • Transport en commun

    Parcours 4, 36, 800, 802

  • Vélo

    Support à vélo sur place

  • Stationnement

    Dans la rue – Gratuit

Espaces de travail et ordinateurs

Nombre de places assises 98
Nombre de postes Internet 13
Salles de travail individuel Non

Collections spécialisées : Collection Marie-Claire-Blais, collection en espagnol, Remèdes littéraires.

Utilisation sur place

  • Chute à documents
  • Coin café
  • Écoute de musique
  • Impression, photocopie, numérisation, télécopies
  • Jeux de société
  • Piano électronique
  • Ordinateurs
  • WiFi

Biographie de Marie-Claire Blais

(1939 – 2021)

Marie-Claire Blais a publié son premier roman, La Belle Bête, à l’âge de 20 ans, dans lequel elle analyse avec une âpre lucidité les ressorts psychologiques d’une relation violente, pleine de haine et d’envie, entre une jeune femme trop laide et son frère, simple d’esprit, mais si beau que l’on ne voie que lui. Aussitôt remarquée, l’écrivaine originaire de Limoilou dans la ville de Québec a reçu plusieurs boursesm dont deux de la Fondation Guggenheim.

Quelques-uns des ouvrages de Marie-Claire Blais ont été adaptés pour le cinéma et la télévision, dont Une saison dans la vie d’Emmanuel, roman traduit dans une quinzaine de langues pour lequel elle obtiendra le prix Médicis en 1966. Dès lors, son œuvre s’est déployée à une vitesse surprenante et compte à ce jour plus de vingt romans dont la série Soifs qui comprend à elle seule dix romans dont un inachevé. Se sont ajoutés au parcours de la prolifique autrice cinq pièces de théâtre, des recueils de poésie, un téléthéâtre, des pièces radiophoniques, des scénarios et une dictée pour la Dictée des Amériques, intitulée La Bête fragile (1998).

Ses ouvrages ont été traduits en de multiples langues et publiés au Canada anglais, aux États-Unis, en Angleterre, en Espagne, en Allemagne, en Italie, au Danemark, en Hongrie, au Japon, en Norvège et en République tchèque.

En plus du prestigieux Médicis, l’autrice a accumulé les honneurs, dont le prix Belgique-Canada en 1976 pour l’ensemble de son œuvre, le prix Athanase-David en 1982, le prix Prince de Monaco en 2002, le prix Gilles-Corbeil de la fondation Émile-Nelligan en 2005, le prix Matt-Cohen du Writer’s Trust of Canada en 2007, remis pour la première fois à un écrivain francophone ainsi que de nombreux doctorats honorifiques.

Parallèlement à ces distinctions, elle a aussi été élue en 1992 à l’Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique, devenant la première écrivaine québécoise à siéger au sein d'une académie littéraire européenne.

Depuis 2005, le prix littéraire Québec-France Marie-Claire-Blais, que l’autrice a parrainé, est décerné annuellement à un auteur français par l’Association Québec-France.

Grande humaniste, Marie-Claire Blais a habité au Québec, en France et aux États-Unis et a milité tout au long de sa vie pour les droits des minorités. Elle est considérée comme une des plus grandes écrivaines de la littérature québécoise.